Bonjour à tous,

Bon décidément les temps sont durs … Un boulot monstre, dur dur de s’occuper du blog :s

Du coup je vous pond une petite news parce qu’elle est quand même intéressante cette nouvelle :p

Texas Instrument vient de sortir une nouvelle gamme de microcontrôleur : les MSP432. Grosso modo, ce sont ARM Cortex M4F avec très faible conso, comme les MSP430. Bon du coup il ne faut pas s’attendre à des furies non plus puisqu’il tourne au maxi à 48 mhz. Mais la conso peut tomber à 850 nA avec RTC, donc vraiment pas mal ! Et puis bon après on a les autres joyeusetés des ARM, à savoir tout plein de la flash, tout plein de la RAM, des ADC plus performants, pleins de port série, SPI, i2c … Bref, de quoi faire !

En plus de cette nouvelle série de puce, TI a eu le bon goût de sortir un launchpad équipé avec (qui abandonne au passage la robe rouge pour la noire), et Energia a eu le meilleur goût encore de sortir une nouvelle version supportant ce nouveau launchpad et d’introduire le multitasking, appuyer par RTOS qui est l’OS temps réel de Texas Instrument, qui permet de faire ce que ça dit c’est à dire du multitâche. Grosso modo, fini les prisse de tête quand on veut faire tourner plusieurs choses en même temps :) alors techniquement ce n’ai jamais du vrai multitasking qui nécessite plusieurs coeurs (et oui faut PC d’avant, simple cœur, vous aviez l’impression de lancer plusieurs choses en même temps mais ce n’était pas réellement le cas) mais dans l’idée on subdivise chaque action en sous-action pour les enchaîner au fur et à mesure et donner l’illusion que tout se déroule en même temps. Prenons un garagiste qui doit changer vos disque et faire la vidange, il peut dévisser le bouchon, enlever les quatre boulons d’une roue, lever la voiture, mettre le bac dessous, enlever la roue … Et au final vous récupérer votre voiture entretenue.

Dans les fait ici la nouvelle version ici intègre un exemple qui permet de faire clignoter des led à partir de 3 blink de base. Vous trouverez plus d’info ici.

Autres petites découvertes que j’ai fait au passage : TI se met au cloud avec notamment une version de Code Composer Studio en ligne. Plutôt sympa ! Il suffit de créer un compte (gratuit) pour y accéder. On note une option intéressante qui permet directement de se synchroniser avec github pour importer ses librairies.

Egalement un service pour avoir tous les exemples de codes mis à dispo par TI, ainsi qu’une application pour obtenir directement les brochages de certaines puces. Cette dernière appli je vois pas trop l’utilité pour le moment …

Enfin au niveau matériel, comme je suis pas mal wifi en ce moment, j’étais passé à côté du CC3200 en version MOD, ce qui signifie chez TI que c’est un petit module qui intègre tout ce qu’il faut. Pas de ARM à souder et autre, on soude ça comme un module GPS quoi, et c’est plié. Beaucoup moins galère que de prendre les composants un à un … Le revers c’est que c’est évidemment plus cher et qu’à la base les CC3200 ne sont pas donnés comparée à une concurrence farouche (mt7681, ESP8266 ….) : 36€ chez Mouser ! Aie … Tout dépend le besoin c’est sûr, mais passé d’un CC3200 à un esp8266 fait gagné 34€ … Certes vous risquez de galérer un peu plus, mais suivant le projet ça fait réfléchir.

 

A bientôt !

 

 

 

 

[News] Bonne année !

Publié: 20 janvier 2015 dans News
Tags:

Salut à tous !

Bonne année, meilleurs et plein de réussite dans vos projets :D

Alors j’entends déjà les mauvaises langues « le 20 janvier il serait pas trop tôt ! ». Ouais bin je vous répondrai que d’abord il parait qu’on a jusqu’à fin janvier, qu’ensuite mieux vaut tard que jamais, et qu’enfin vous êtes pas ma mère et que je fais ce que je veux :p non mais …

Alors je vais vous faire un petit topo sur tout ce qui m’occupe depuis quelques temps, et vous allez voir que les sujets et le travail ne manquent pas …

ESP8266

esp8266-module

Petite puce qui fait beaucoup parler d’elle en ce moment puisque pour 3,50$ elle vous permet d’ajouter le wifi à vos montages :)

Les tutoriaux et les montages l’exploitant commencent à fleurir sur le net donc en attendant que je vous ponde mon article vous pouvez en apprendre beaucoup, notamment sur le topic dédié sur le forum Arduino, et sur le forum dédié.

Alors le principal problème c’est que le fournisseur (Espressif, pas connu) a un peu sorti sa puce à l’arrache et le firmware de base était pas super abouti au départ. Cependant les choses avancent et la communauté commence à devenir importante, donc chaque semaine apporte son lot de nouveautés :)

MT7681

114990086 1_04

La concurrence :) par Mediatek cette fois donc c’est du gros … Et ça semble plus fiable dès le départ, et mieux documenté. Plus cher cependant ~5$. Ça emboîte dans un concept de Mediatek nommé LinkIt. Le projet est encore en phase de bêta mais ça semble fiable. Et la d’emblée le SDK et les outils sont fournis.

HLK-M30

2014111719521176449

Une version du MT7681 préparée par un autre fabricant. Prix ~5$ aussi.

LoRa

Une nouvelle norme radio développée par Semtech entre autre, visant à concurrencer Sigfox. Pour simplifier avec des petits modules à moins de 10$ on communique sur plusieurs kilomètres !

Free-shipping-1pcs-LOra-spread-spectrum-ultra-high-sensitivity-5-km-of-wireless-data-transceiver-module

Alors Sigfox c’est du hardware et un réseau. Pour l’instant LoRa (pour Long Range) c’est que du matos, mais ils visent un déploiement à grande échelle de réseaux pour l’internet des objets.

Perso j’aimerait bien mettre au point une passerelle open source cumulant un des chip wifi évoqué précédemment + une puce LoRa et créer un réseau pour l’internet des objet complètement gratuit :)

Petit sujet de travail du moment sur le sujet : coder une librairie … Et oui les modules que j’ai acheté sont basés sur le SX1276, et la lib qui existe préparée par cookinghack est basé sur le SX12772/73. Du coup j’en profite pour passer un coup de gueule à Semtech : les registres sont quasiment identiques mais pour une raison inconnue ils ont décidé de faire quelques petits changements qui n’ont aucun sens et du coup on est obligé de réécrire des pans complet de la librairie pour l’adapter … Et en plus pas des registres secondaires, non, genre les trucs clés …

GPS, GSM

Pour plusieurs projets j’ai dû jouer avec des GPS (NEO-6M surtout) et avec connexion de donnée par GSM. Alors je vais pas réécrire des tutos qu’on trouve déjà à la pelleté sur le net (quoi que tout ce qui est requête et basse conso c’est pas très détaillé, donc peut-être que je pondrai quand même quelque chose ;) ).

Mais j’espère quand même innover un peu, et arriver à faire du GPS assisté, ce qui permettrait de faire une acquisition en ~1s, pas mal hein ? Comme sur les téléphones en fait.

AppInventor

Un site sympa qui permet de développer une appli android en ligne en quelques minutes, sans être un dieu de la programmation (surtout qu’Android c’est un peu complexe quand même).

Perso en 1h, sans jamais avoir codé pour Android, j’ai pondu une app qui affichait des données envoyées depuis une Arduino connectée en wifi ! Bon après il y a quand même des limites, n’empêche que c’est quand même sympa, surtout quand on débute et qu’on veut faire des choses simples.

CC430 – ez430

Je vous avais parlé il y a quelque mois du fait que je bossais ardemment sur la prise en charge des CC430 dans Energia. Alors j’ai mis ça en stand-by pendant un moment après avoir avancé super vite parce que côté radio (côté intéressant quoi sur ces SoC) j’ai passé deux semaines et que ça marchait toujours pas ou très mal … Mais je vais m’y remettre ;)

FabLab

Gros chapitre ! J’y traîne depuis fin Août et c’est que du bonheur :) Super ambiance et super matos. Je suis comme un gosse à Toy’r Us. CNC, découpe laser, impression 3D … Et des gens vraiment sympathiques, on y a apprend beaucoup de choses. Bientôt des articles pour vous montrez quelques unes de mes créations ;)

www.labsud.org

IoTize

Quel est ce nom barbare ? C’est le nom qu’on a donné à notre projet réalisé au hackathon de Montpellier. On a décidé de le poursuivre et une demande de subvention est en cours de rédaction ;)

Pour vous donner l’idée du concept, il s’agit de donner à n’importe qui le moyen de connecter son environnement, et ce en open source, à bas coût et sans une ligne de code.

Exemples d’applications : vous voulez suivre toute l’année les variables de votre serre (température, humidité, luminosité …). Vous connectez les bons capteurs à la base communicante, rentrez vos code Wifi une carte SIM et vos données se retrouve sur un portail dédié sur internet. L’autre aspect c’est de permettre de créer des communeautés de données, par exemple pouvoir mettre en commun toutes les données de stations météo d’une région pour créer une carte régionale, comparer ses données avec celle du voisin …

Le constat c’est qu’actuellement les produits commerciaux qui existent sont pour la plupart cher, que si on décide d’en bricoler un soi même bin imaginez votre grand mère programmer une Arduino avec un DS18B20 et  un shield wifi + coder un serveur pour gérer les données … Donc l’idée c’est d’utiliser des projets open source et « simple » pour que toute les bonnes volontés puissent nous aider, et en finir avec le fait d’avoir besoin d’avoir un site dédié par objet connecté.

Energy Harvesting

Dans beaucoup des sujets que je traite actuellement, la gestion de l’énergie est une vraie problématique, c’est pourquoi un des domaines que j’étudie pas mal ces temps-ci c’est comment la récupérer. Dans le solaire j’ai eu deux problèmes : le premier était pour mon bateau. En faisant des calculs je me suis rendu compte qu’il ne fallait presque rien pour espérer n’avoir jamais à recharger sa batterie au plomb, ou très peu. Problème : les petits panneaux fournissent un faible voltage, et il faut grosso modo au moins 14 volts pour recharger la batterie au plomb. Et trouver un step-up qui soit efficace pour des courants de l’ordre du mA c’est chaud … Mais j’ai fini par (je pense) trouver mon bonheur : les TPS6104x de chez Texas Instrument. Jusqu’à 28V en sortie avec un rendement d’au moins 75% pour une tension d’entrée de 2,4V et un courant de 0,5mA ! Bref je me languis de tester … Pourquoi pas adapter ça ensuite aux voitures ? Deuxième problème dans le solaire : je bosse sur un montage qui doit récupérer un max d’un petit panneau solaire. Idéalement pour ceux qui s’y connaissent on rêverait d’une puce intégrant un step-up avec régulateur de tension/charge et un MPTT. Et bien en fait ça existe ! Chez Texas instrument encore : bq25504 (et grands frères qui intègre en plus d’autres fonctions). La réponse est en préparation chez ST. A noter qu’ils prennent en charge aussi les modules à effet peltier (thermocouple).

Sinon pour les autres sources d’énergie, deux produits qui peuvent vous donner de idées : une turbine à mettre dans un courant d’eau (rivière par exemple) et une turbine à brancher sur une canalisation (domestique, circuit arrosage, gouttière …).

Divers

Je viens de me chopper une appendicite, même si ça m’a bloqué quelques jours, j’ai 15 jours d’arrêt assigné à résidence, de quoi coder et designer un max :p

A bientôt :)

Bonjour à tous,

Un petit billet pour faire la promo du premier hackathon Montpellierain auquel je vais prendre part :)

Ca se déroulera du vendredi 14/11 au dimanche 16/11 et le thème est l’IoT (l’Internet of Things = objets connectés)

Les liens et infos utiles :

La page http://www.montpellier-agglo.com/hackathon

Le hackathon est dans les events de la http://digiworldweek.com/

Les inscriptions sont ouvertes sur  https://hackiot14.eventbrite.fr

Twitter : @HackIoT14

A bientôt ami(e)(s) DIYe(use)(r)(s) :D

[Tutorial] Arduino, Serial et ASCII

Publié: 18 septembre 2014 dans Tutoriaux
Tags:,

Bonjour à tous,

Aujourd’hui un petit article sur un sujet assez redondant sur le forum Arduino, à savoir l’ASCII et la différence en Serial.write() et Serial.print().

Rappels

Si vous lisez cet article c’est surement que vous débutez et il me semble indispensable pour bien comprendre la suite d’avoir de bonnes bases.

La liaison série, comme toute transmission de données, et toutes les données informatique en général, sont toujours en binaire. Quelque soit la façon dont vous remplissiez une variable, au fond du fond, dans la mémoire du microcontrôleur, ça sera toujours des 0 et des 1. Toutes les autres représentations (décimal, hexa, chaines de caractères …) ne sont que des représentation « de confort » uniquement la pour nous humains.

Pour en revenir à nos moutons, quand on transmet des informations par liaison série, on ne transmet que des 0 et des 1, soit un nombre. Dans le cas de ce type de liaison, on transmet les informations par paquet de byte ou d’octet (c’est la même chose), soit 8 bits, donc un nombre compris entre 0 et 255. Mais maintenant vous allez me dire « pourtant je peux bien faire des Serial.print(« Hello world ») ! Il sont où tes nombres ??! » J’y viens ;)

L’ASCII

Un terme que l’on maudit presque au début alors que c’est enfantin : l’ASCII c’est tout simplement une table qui pour un nombre donné, renvoi un caractère donné. Il s’agit simplement en fait de mettre d’accord des systèmes pour dire : tel nombre c’est un « A », tel nombre c’est un « z » etc … Voici la table ASCII :

Colonne CHR on retrouve les caractères disponibles, les autres colonne représente leur code ASCII sous différentes formes mathématique. Supposons que deux systèmes veuille communiquer, et que le système A veuille envoyer « Arduino » au système B. A va donc devoir envoyer 7 octets, chaque octet correspondant à une lettre, soit :

65,114,100,117,105,110,111

Quelques remarques :

– « Mais y’a que 128 nombre dans ta table ! » en effet, la table ASCII de base ne contient que 128 caractères. Il existe une table dite étendue qui en contient 255 mais qui n’est pas prise en charge par Arduino. C’est pour celà que si vous faites Serial.print(« Mesuré ») vous allez recevoir dans le moniteur série « Mesu » + un caractère bizarre car l’Arduino n’a pas la correspondance pour le « é »

– Vous noterez des choses bizarres au début de la table (jusqu’à 31). Ce sont des caractères spéciaux : il ne représente pas un caractère littéraire mais des sortes de signaux. Beaucoup ne sont quasiment plus utilisés, les 3 qui présentent une vraie utilité en Arduino sont le 0 (NULL), le 10 (Line Feed) et le 13 (Carriage Return). Les deux derniers sont automatiquement ajoutés en fin de chaîne lorsque vous faites un Serial.println(). Concrètement, lorsque que je vais faire Serial.println(« Arduino »), il sera envoyé :

65,114,100,117,105,110,111,10,13

Le LF+CR est utilisé un peu partout en programmation, il est un petit peu l’analogie du « Roger » en communication radio, signifiant la fin d’un message.

– Vous remarquerez que le chiffre 1 n’a pas le code 1 et ainsi de suite … Il y a donc une distinction entre les chiffres et les caractères de ces chiffres. C’est pour celà que dans certains codes que vous trouverez, il y aura des instructions du genre :

byte chiffre = Serial.read() – 48

Par exemple si j’ai envoyé le chiffre 8 en ASCII, soit 56, ça donne 56 – 48 = 8 => je récupère bien mon chiffre.

Vous devez donc maintenant comprendre que quelque soit la solution adoptée, il ne s’agit que d’une question d’interprétation et de représentation. Voyons maintenant comment on peut jouer avec tout ça sur Arduino.

Serial.write() Serial.print() Serial.read()

Serial.write() va envoyer ce qui est passé en argument brut de fonderie. Donc si j’écris Serial.write(48), il va effectivement envoyé 48 et de l’autre côté je recevrais donc 48. Libre à mon autre système d’interpréter cette donnée comme il l’entend, soit en regardant la correspondance dans la table ASCII et donc de comprendre que ce qu’il a reçu est le caractère « 0 », soit en prenant ce nombre comme il est, soit 48.

A l’opposé, si je fait Serial.print(48), le système va envoyé le code ASCII pour le « 4 » puis celui pour le « 8 ». Donc ici, contrairement au write() je vais d’une part envoyer deux octets au lieu d’un seul, et d’autre part je vais encoder ces caractères. Il sera donc transmis 52,56.

Je n’ai pas encore parler de la réception, car il n’y qu’une seule commande sur Arduino, c’est Serial.read(). Bizarre non ? Il devrait pourtant y avoir deux types de réception possibles puisque je peux recevoir les informations sous deux formats différents ? Alala décidément vous ne suivez rien :D

Serial.read() lit chaque octet reçu. Mais vous voyez bien que, que ce soit avec le write() ou le print() j’ai transmis des octets. Donc pourquoi devrais-je avoir deux modes de réception ? Il s’agit tout simplement à moi programmeur de mettre en forme les données reçus comme elles me conviennent. Reprenons mes exemples :

A => Serial.write(48) => un octet valant 48 est envoyé

B option 1 => byte nombre=Serial.read() => nombre vaudra 48

B option 2 => char caractère = Serial.read() => caractère vaudra … 48 ! Oui mais étant de type char il sera reconnu en tant que caractère dans le système. Si maintenant je veux afficher ce que j’ai reçu sur un écran dont la librairie hérite de print() :

monEcran.print(nombre) => affichera « 48 »

monEcran.print(caractère) => affichera « 0 »

Autre cas, je fais Serial.write(‘8′). Les apostrophes signifient au compilateur que je veux le caractère correspondant en ASCII. Il sera donc transmis un octet valant 56.

La vérité c’est qu’on pourrait très bien se passer de print() mais qu’il rend bien service ;) d’ailleurs je vais vous avouer un secret : print() utilise write() ;)

Et mes variables dans tout ça ?

Et bien du coup, maintenant que vous avez un peu assimilé tout ça vous devez avoir compris que du côté des variables on peut également un peu faire ce qu’on veut et qu’au final c’est toujours des 0 et des 1 et que tout n’est question que de représentation/interprétation. Concrètement, je peux déclarer la chaîne « Arduino » comme ceci :

char chaine[]= »Arduino »;

ou bien

char chaine[]={‘A’,’r’,’d’,’u’,’i’,’n’,’o’};

ou bien

char chaine[]={65,114,100,117,105,110,111};

puis faire

Serial.print(chaine);

Maintenant si je suis un peux maso :

byte chaine[]={65,114,100,117,105,110,111};

puis

for(int i=0;i<7;i++) Serial.write(chaine[i]);

Dans tous les cas, l’information transmise sera 65,114,100,117,105,110,111

Autre fonctions utiles

Quelques fonction que je ne vais pas détailler ici (une recherche google et vous saurez tout;) ) mais dont il est bon de connaitre l’existence :

atoi() => transforme une chaine en entier, donc à faire une conversion genre « 48 » en nombre 48

itoa() => transforme un entier en chaine de caractère, donc 48 en « 48 »

sprintf() => permet de construire des chaines de caractère et d’y insérer des variables (attention sur Arduino pas de prise en charge des float)

Conclusion

J’imagine qu’arriver ici vous avez peut-être un peu la tête qui tourne … Si vous ne savez pas quoi faire, posez vous deux minute et reprenez votre programme point par point : que vaut ma variable/chaine ? Comment va-t-elle être interprété ? Va elle être encodé en ASCII ? A la réception : comment je veux utiliser mes données ? Sous quelle forme ont-elles étaient envoyés ?

Vous verrez qu’en étant méthodique au début ça devient vite plus limpide ;)

[News] Débarquement sur Twitter

Publié: 12 septembre 2014 dans Non classé

Bonjour à tous,

Petite brève pour vous signaler mon débarquement sur Twitter, explications …

J’ai toujours trouvé Twitter d’une inutilité inimaginable pour le grand public, au sens Facebook du terme, genre « je viens de péter dans ma baignoire » ou « bébé a fait son premier rototo » et j’en passe … Mais il est vrai qu’il y a un domaine où Twitter a su se rendre utile pour moi, c’est pour l’information sous forme de microbloging. Hop j’ai juste une petite info à balancer, pas la peine d’en faire un article sur Rue89, et tous les téléphones ont aujourd’hui leur appli Twitter (sauf ceux qui sont restés sur 3310, mais je les envies parfois je dois avouer xD).

Pour en revenir à mon cas, je me suis aperçu que je pourrais plus faire vivre mon blog par ce biais, car faisant beaucoup de choses en même temps j’en termine pas toujours et donc les articles ne débitent pas au rythme qu’ils devraient … Au moins la je pourrais montrer des choses et avoir un meilleur échange avec mes lecteurs.

Alors j’avais un compte Twitter depuis plusieurs années qui n’avait été créer que dans le seul but d’avoir les résultats des élections avant l’heure (bon tout le monde savait le résultat à l’avance mais curiosité oblige …). Je le réveille donc aujourd’hui dans le but de mieux vous faire partager mes avancés ;) cependant ça ne remet en cause en rien les articles « normaux » et j’espère avoir le temps d’en rédiger quelques uns bientôt !

Sur la colonne de gauche de la page d’accueil vous pouvez donc voir ma timeline Twitter et me suivre !

A bientôt :)

Salut à tous,

Micro news pour vous prévenir d’une nouvelle promo TI sur les eZ430-Chronos : -60%  !

Ce qui nous fait la montre à  23.2$ au lieu de 58$ !! Frais de port compris comme d’hab chez TI :)

Comme je l’ai précisé dans ma précédente news, bientôt programmable sous Energia (donc aussi facilement qu’une Arduino)

La news TI

Offre valable jusqu’au 14 juillet on dirait, donc ne trainez pas trop non plus ;)

A bientôt !

 

[News] Projets en cours

Publié: 8 juin 2014 dans Non classé

Salut la compagnie !

Longtemps que j’ai rien publié … Et pour cause plus j’avance sur mes projets plus j’en trouve d’autres à faire !!

Du coup je vous propose un petit tour d’horizon de ce qui m’occupe ces temps-ci, si quelque chose vous intéresse plus que le reste dîtes le moi j’essaierai de booster ce projet ;)

CNC v2

Un des sujets les plus visité sur mon blog et pourtant celui dont je suis le moins fier xD mon premier prototype n’est vraiment pas fiable, j’en ai marre de galérer … Du coup je pars sur une structure en profilé aluminium ! Et en fait au final c’est pas plus cher et bien plus facile à monter. Le truc c’est de passer par motedis.fr : vous pouvez commander les profilés à très bon prix et ils vous les taillent à la longueur souhaitez !!

Petit screenshot :

cncv2

Mais où sont les glissières me direz vous ? Et bien il n’y en a pas … J’ai « découvert » une propriété intéressante avec les roulements à bille de 19 mm, et les profilés alu en 20×20 :

_DSC3602

 

Les angles ne frottent pas ! Alors j’ai déjà essayé de faire un prototype, c’était vraiment pas mal, mais il y avait encore quelques points qui me chagrinaient et je pense avoir réussi à les résoudre, tout en ayant trouvé des moyens de réduire le budget. Alors autant vous le dire, tout compris ce sera très difficile de rester sous les 200€ … Quoique, hors broche (je me suis fait plaisir j’ai pris une Kress 1050) le budget pour le bâti d’après mes évaluations est de l’ordre de 130€. J’ai trouvé (je pense, pas testé encore) un bon plan pour des NEMA 23, et un moyen de gratter encore sur l’électronique. Donc peut-être bien qu’on peut rester sous les 200€ …

CC430 et Energia

J’ai bossé pendant plusieurs semaines sur le support des CC430 sur Energia. Les CC430 sont des msp430 combinés avec un CC1101 et d’autres modules très intéressant. Au passage on gagne en RAM et en flash. Ces µC sont vraiment passionnants. Pour l’instant les fonctions de bases semblent opérationnelles et j’ai développé une lib pour contrôler la partie RTC du chip (forum sur le sujet ici). J’ai également bidouillé une lib dérivée de celle de TI pour piloter le driver de LCD. Mon support de travail est évidemment une montre TI eZ430-Chronos. Au passage, voyant mes efforts sur le forum 43oh, un mec de TI m’a envoyé gratuitement une autre eZ430-Chronos !! :)

_DSC3598

Le sujet sur le forum 43oh 

J’ai également énormément bossé sur une lib pour la partie radio, que je voulais commune à Arduino, Energia, CC1101 et CC430. Mais j’ai un bug quelque part qui me rend fou et j’ai décidé de faire une pause avant la crise de nerf …

Pour m’aider dans le développement j’ai acheté deux boards de chez Olimex :

_DSC3597

_DSC3600

Fablab LABSUD à Montpellier

Après une visite hier je suis un membre du fablab de Montpellier :)

Ca faisait un moment qu’ils existent mais comme j’habite à Alès et que leurs horaires d’ouverture étaient le mardi soir et le vendredi soir, c’était très difficile pour moi de m’y rendre … Mais ça, c’était avant comme dirait la pub, car désormais il y a également le samedi après-midi ! Bilan : une équipe super sympa de passionnés, présidée par M. Civade (j’étais ravi quand j’ai appris ça puisque son blog m’a particulièrement aidé dans mes débuts de CNC). Ils ont un équipement de fou, la mairie de Montpellier ayant besoin d’un fablab pour avoir des certifications « super ville high tech ». Dernière acquisition reçue la semaine dernière : une découpeuse laser 130W ! Et je vous raconte pas l’espace de travail de cet engin … Les locaux sont gigantesques et on trouve également des fraiseuses CNC, un plotter, une découpeuse vinyl, une salle électronique et bien évidemment plein d’imprimantes 3D.

Leur site : http://www.labsud.org

Nouvelle page « où acheter »

J’ai ajouté une nouvelle page pour recenser mes boutiques habituelles pas forcement connues et qui pourtant en valent sacrément le coup !

Librairie conversion température

J’ai créé une petite lib qui permet les conversions des thermocouples K t des pt100 :

https://github.com/battosai30/TempConvLib

Lib TMC222

Encore une librairie, qui permet elle de piloter un TMC222 qui permet de contrôler des moteurs pas à pas i2c. J’en avais besoin pour un projet je vous le fais partager :

https://github.com/battosai30/TMC222

Elle n’est pas super aboutie et je n’ai pas tout testé, une partie du fonctionnement du chip m’échappant encore … Mais elle fait le job pour le moment :)

En vrac

D’autres sujets à traiter :

– test d’un analyseur logique, copie chinoise des Saleae à – de 10€.

– tuto sur un débitmètre d’eau.

Autre matériel acquis :

Launchpad F5529

_DSC3596 _DSC3601

Touch BoosterPack

_DSC3599

Conclusion

Vous le voyez, beaucoup (trop) de sujets en développement, et encore je vous dis pas tout … Mais j’essaierai de traiter chaque sujet plus longuement ne vous inquiétez pas ;)